Olivier Catte

L'Artiste

Olivier CATTÉ
Portrait webNé en 1957 à Petit Quevilly, Olivier Catté vit et travaille à Rouen.
Il se rend pour la première fois à New York en 1985 où il est immédiatement fasciné par l'énergie de la ville. Ce n'est cependant qu'en 1999 que l'artiste va décider d'utiliser New-York comme trame de son oeuvre. On retrouve souvent les mêmes lieux, mais toujours différents, selon la lumière ou son inspiration.
Architecture, dynamisme, bruits, vitesse, rythmes urbains, odeurs, articulent toutes les tensions qui agitent la ville de New York.
Lors de ses voyages, Olivier Catté recherche les moindres détails qui font de New York un lieu unique. Il fait des croquis, note des idées, repère des points de vue et prend de nombreuses photos. Les émotions ressenties font le reste.

"Au-delà de la représentation, je m'intéresse à la perception spirituelle des espaces urbains: mes représentations sont des images mentales d'une ville muant au grés des heures et de la lumière. J'aime la trame finie de Manhattan, composée de 2028 blocs et sa verticalité entourée d'eau. J'aime emprunter les ponts mythiques qui ont inspiré peintres, cinéastes, poètes et musiciens, pour enfin arriver dans les zones industrielles improbables du Queens et de Brooklyn qui nous offrent ce somptueux panorama de Manhattan ».

Depuis 2008, l'artiste travaille avec du carton ondulé de récupération comme support de ses œuvres.
«Un choix dicté tout d’abord par la nécessité, puis par la découverte de ses nombreuses qualités plastiques en phase avec ce que je voulais exprimer. Une économie de moyens d’abord subie puis revendiquée car elle me permet d’aller à l’essentiel en me débarrassant du superflu »
Sans aucun collage, il trace, déchire, creuse épluche et lacère le carton, puis ajoute ça et là quelques touches de peinture pour faire apparaître des villes (NYCartons, 2011) ou des cités imaginaires (Interfaces, 2012). Les echancrages ou les impressions préexistantes sur les cartons, sont utilisés pour donner encore plus de sens ou de relief.
Le carton né à la fin du 19ème siècle est le symbole même de la société de consommation. Une fois fini sa course première il devient matière première valorisable et recyclable pour de nouvelles utilisations. Il représente la superbe de la communication et parfois l’inutilité et la modestie de son état d’emballage vide. Bien dans la mouvance de «l’arte povera », Olivier Catté est un des artistes qui a pris la mesure du potentiel de communication et de la force de ce matériau modeste. Olivier Catté ennoblît le matériau en le transformant en support et acteur de son œuvre d’art et le matériau le lui rend bien en renforçant la force évocatrice et poétique de son œuvre.
Les œuvres au rendu en trompe l’œil d’Olivier Catté sont riches d’interprétations. Ses formes s’éloignent de l’approche réaliste pour évoquer par l’abstraction, avec encore plus de force des espaces imaginaires bien plus prégnants et représentatifs que la réalité.
Dans un article du site Urbanitude qui est consacré à Olivier Catté et que je ne saurais égaler, il est dit : « Cette approche permet de mieux rendre compte de la duplicité de l’espace urbain. Vu du ciel, on l’embrasse d’un seul regard et on en admire les courbes, comme pour un beau visage. Mais dès que l’on approche, on s’enfonce immanquablement dans ses artères et on finit par se perdre dans ses impasses. En utilisant le plus humble des matériaux, Olivier Catté témoigne du plus profond du mystère de la ville. Univers où se rejoignent la plus haute créativité des hommes et l’immensité de leur vanité »

Actualités/Exposition

Personnelles : 

Collectives :
2016
Galerie Lazarew PARIS
Exposition collective PAPIERS
Paris : Du 30 janvier au 27 février 2016 : Horaires Paris: mardi - vendredi: 14h-19h, samedi: 11h-19h
Bruxelles : Du 28 avril au 30 juillet 2016 : Horaires Bruxelles: Vendredi - dimanche: 11h-18.00h
Paris : Du 6 octobre au 31 décembre 2016 : Horaires Paris: mardi - vendredi: 14h-19h, samedi: 11h-19h

2015
Quand le papier fait un carton

Exposition du 17/11 au 12/12/15 à l'Espace Art et Liberté
Du mardi au samedi de 13h à 18h
Entrée Libre
Espace Art et Liberté
3, place des Marseillais
(Centre commerciale La Coupole)
94220 Charenton le Pont


De mai à Juillet 2015 
GALERIE LAZAREW PARIS
14 rue du Perche - 75003 Paris
+33 1.44.61.28.73
http://www.galerie-lazarew.fr/
Horaires Paris: mardi - vendredi: 14h-19h, samedi: 11h-19h

et Galerie Lazarew, 112 avenue Louis Lepoutre à 1050 Bruxelles

Horaires Bruxelles: Vendredi - dimanche: 11h-18.00h

2014
Du 24.04. au 15.06.2014
Galerie für zeitgenössische Kunst Hermannstr. 24
40233 Düsseldorf

Mai Metropolis vs. Suburbia, Galerie t., Dusseldorf (Allemagne)
Mai Cityscapes, Galerie Lazarew Bruxelles (Belgique)
Avril Cityscapes, Galerie Lazarew Paris (France)

 2013
Oct-Nov Cityscapes,Galerie Lazarew Bruxelles (Belgique)
Mars-Avril Cityscapes, Galerie Lazarew Paris (France)


Vidéos




Tags: SculpturePapier découpéPeintre, Sculpteur,....Plasticien, DesignerŒuvre d'ArtRéalisation ExceptionnellePapierCartonCarton Ondulé
Quand le Papier fait un Carton à Charenton

Quand le Papier fait un Carton à Charenton

Quand le papier fait un carton Exposition du 17/11 au 12/12/15 à l'Espace Art et Liberté Du mardi au samedi de 13h à 18h Entrée Libre

View more
Emballage-Magazine-N980-Juin-Juillet-2016

Emballage-Magazine-N980-Juin-Juillet-2016

Nota : Pendant une réunion avec le journaliste Henri Saporta, celui-ci a pris des notes et avons choisi les 5 œuvres maximum qu'il pouvait publier. Je suis heu ...

View more
Michelle Wilson

Michelle Wilson

Michelle Wilson vit et travaille dans la baie de San Francisco, et a comme matériau de prédilection le papier. Son art est basé sur son histoire personnelle e ...

View more